Actualités

COLLECTE DE FONDS ET PARRAINAGE (RDC – Kinshasa)

Suite à notre événement organisé en octobre 2017, la collecte de fonds nous a permis de rassembler des moyens pour permettre le démarrage d’un ambitieux plan d’action pour 2018.

Grâce à la générosité d’une famille belge, un de nos orphelins, Isaac, est désormais entièrement parrainé pour ses frais de scolarité pour 2017-2018.

Parrainage de Isaac par la famille belge

Ce plan d’action a permis dès novembre 2017 de régulariser la scolarisation de 2 années précédentes, pour les 5 enfants que nous prenons en charge : Daniel, Antoinette, Maria, Bénédicte, Isaac.

Nous avons également renforcé l’équipe sur place : l’équipe « Cercle de l’Espoir Dunia – section Kinshasa » est structurée, organisée et repose sur de grandes expertises, compétences et capacités humaines hors du commun. Notre équipe locale est composée de coordinateurs de projets, de psychologues, d’éducateurs, d’infirmiers et infirmières, médecins, retraités, et l’entièreté du travail de ces personnes est fait sur une base bénévole, ce qui est à souligner.

 

Grâce à la générosité d’une famille belge, un de nos orphelins, Isaac, est désormais entièrement parrainé pour ses frais de scolarité pour 2017-2018.

Isaac, est désormais entièrement parrainé pour ses frais de scolarité pour 2017-2018.

Reprise de la scolarisation de Isaac, Institut de Masala, Kinshasa

Daniel était dans un état inquiétant et souffrait de la malaria cérébrale

Daniel en revalidation sur son lit d’hôpital, Kinshasa

En mars 2018, nous avons dû intervenir d’urgence pour prendre en charge Daniel, qui était dans un état inquiétant et souffrait de la malaria cérébrale. Grâce à vos dons de cette collecte, l’équipe locale a pu rapidement sauver la vie de Daniel, dont le pronostic vital avait été engagé.

 

 

Les ressources financières dégagées seront aussi consacrées prochainement pour l’envoi sur place de matériel scolaire et éducatif.

Une mission prévue en juillet / août 2018 permettra d’étudier la faisabilité de mettre en œuvre une structure d’accueil permanente pour enfants et adolescents en difficulté. En effet, actuellement les enfants sont placées dans des familles d’accueil à faibles revenus, ceci ne permet pas leur épanouissement et leur développement.

Cette structure d’accueil permettrait un encadrement au quotidien et un suivi médical et un programme d’hygiène de vie. La réalisation finale d’une telle structure se fera sur du moyen terme, mais une mise en place progressive, par étapes, est envisagée.

Cette structure verrait le jour uniquement grâce à votre participation.

 

LES CAYES (Haïti) 

Maman et son bébé au milieu des ruines de leur maison, après le passage de l’ouragan Matthew

Maman et son bébé au milieu des ruines de leur maison, après le passage de l’ouragan Matthew

Suite aux dégâts catastrophiques causés par l’ouragan Matthew en octobre 2016, le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) a été sollicité pour répondre à une situation d’urgence absolue: des habitants de la ville Les Cayes (sud-ouest de Haïti) avaient les toits de leurs maisons littéralement envolés. Des familles entières se sont retrouvées le soir de l’ouragan dans des conditions d’habitation très précaire, et dans un dénuement matériel et psychologique le plus total.

Les secours, plus ou moins coordonnés par les associations haïtiennes et les ONG’s internationales se sont concentrées sur les grandes villes et les localités faciles d’accès. Ce n’était pas le cas pour la localité Les Cayes.

Contacté par une association présente en Haïti réputé fiable, le Cercle de l’Espoir – Dunia a contribué rapidement en envoyant un don financier permettant aux coordinateurs locaux d’aider les habitants à acheter des tôles pour 10 familles de la communauté, pour réparer les toits de leurs maisons.

Ces familles remercient le Cercle de l’Espoir – Dunia pour leur avoir redonné espoir grâce à cette contribution.

Une mission se prépare dans le moyen terme, qui a pour but de mieux structurer une collaboration naissante entre le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED), les partenaires locaux et plusieurs communautés de femmes sur place, très actives dans la reconstruction de leur pays.

KIN-MALEBO 3

 

La petite Emmanuelle (13 ans) après sa visite à l’hôpital Oshwe, à Kinshasa (RDC)

La petite Emmanuelle (13 ans) après sa visite à l’hôpital Oshwe, à Kinshasa (RDC)

En mars 2016, l’association M’Pongo Love, qui réalise des actions sur le terrain en RDC compatible avec les valeurs du Cercle de l’Espoir – Dunia(CED), nous a contacté pour venir en aide d’urgence à une fille de 13 ans, Emmanuelle, qui était atteinte d’une malnutrition sévère. Il leur manquait des moyens financiers pour une prise en charge médicale. Le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) a fait un don financier ponctuel, qui a permis de sauver cet enfant. Actuellement cette jeune fille est hors de danger, et sa famille ainsi que M’Pongo Love ont remercié le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) pour ce geste.

D’autres enfants et adolescents avec des situations comparables, sont en attente d’actions ponctuelles similaires.

 

 

 

KIN-MALEBO 2

 

Isaac (13 ans), Bénédicte (13 ans) et Daniel (10 ans), après la réussite de leur année scolaire 2015-2016

Isaac (13 ans), Bénédicte (13 ans) et Daniel (10 ans), après la réussite de leur année scolaire 2015-2016

En 2015, suite aux échanges continus avec les acteurs du terrain dans les quartiers défavorisés de Kinshasa en RDC (voir projets infra), le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) a pris en charge le financement du suivi scolaire de 5 enfants. En effet de trop nombreux enfants ne vont pas à l’école, principalement pour des raisons économiques et/ou familiales. Ces enfants ont été soigneusement sélectionnés sur place par les membres bénévoles de l’association CIFDH/H sur base de critères objectifs. Les 5 enfants sont tous orphelins et ont montré une détermination formidable à vouloir apprendre à lire et à écrire

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2015, Isaac (13 ans), Maria (11 ans), Antoinette (16 ans), Daniel (10 ans) et Bénédicte (13 ans) vont quotidiennement à l’école, ceci grâce à ce parrainage ciblé sur leur minerval scolaire. Le minerval pour l’année scolaire 2016-2017 est payé par trimestre, afin de concilier de manière pragmatique les besoins de ces enfants, avec les moyens actuellement limités de notre association.

La coordination sur le terrain étant compliquée depuis l’Europe, les associations locales dans lesquelles nous mettons notre confiance gèrent par conséquent le parrainage de ces enfants, en encadrant leur inscription et le suivi scolaire au quotidien. Ils vont régulièrement voir les instituteurs.

Le bilan de la première année est donc largement positif !

Cet encadrement étant actuellement fortement limité à ces 5 cas, le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) souhaite étendre ce parrainage direct à d’autres enfants qui sont dans le même cas, basée sur des structures locales équivalentes qui ont démontré leur succès, c’est-à-dire sans grands intermédiaires telles que organisations officielles locales, organismes internationaux ou grosses ONG’s.

Le minerval pour une année scolaire à Kinshasa (référence : école primaire Makelele, dans le quartier Bandal-Tshibangu) s’élève à 155 USD par enfant et par an : 130 USD pour les frais de scolarité et 25 USD pour les fournitures scolaires. Un comparatif dans d’autres écoles similaires permet d’estimer le coût annuel moyen d’un minerval pour 1 enfant dans une fourchette entre 130 et 180 euros.

 

KALAMU

 

Les volontaires d’Energy Assistance installent les panneaux solaires sur le toit de l’école

Les volontaires d’Energy Assistance installent les panneaux solaires sur le toit de l’école

Le projet visait à installer une alimentation photovoltaïque de base (éclairage, salle informatique), pour une école communautaire pour enfants et adolescents non scolarisés par ailleurs, dans le quartier populaire de Limete à Kinshasa (RDC).

Le projet s’est réalisé en août 2014, avec l’aide de Energy Assistance, référence en la matière et du CIFDH/D, association locale en RDC.

Le projet a été financé par Energy Assistance pour l’entièreté du matériel électrique et par le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) pour les dons complémentaires de petit matériel informatique, matériel scolaire, jouets et vêtements.

Le CIFDH/D vise la réinsertion socio-scolaire et professionnelle d’enfants et d’adolescents de milieu défavorisé. La structure des enseignants bénévoles existe, un matériel scolaire de base aussi, une énorme bonne volonté existe, mais un ingrédient essentiel comme le raccordement à l’électricité pour l’éclairage minimum des salles de classe et l’utilisation de quelques ordinateurs récupérés ci et là, font défaut.

Les objectifs de ce projet ont été les suivants :

  • Disposer d’un éclairage de base dans 16 pièces (14 salles de classe + 1 bureau + 1 dispensaire) pour assurer des cours dans la soirée et permettre aux volontaires et enseignants de disposer de ces locaux éclairés pour préparer leurs cours ;
  • Équiper quelques salles de classe avec quelques ordinateurs;
  • Profiter du transport pour emporter pour l’association un peu de matériel ludique et didactique

La mission a permis le transport et l’installation d’un dispositif complet (10 panneaux photovoltaiques de 135 Wc + 1 régulateur + 1 onduleur 12V + 6 batteries 2V au gel).

Trois électriciens locaux ont pris le relais et gèrent cette installation depuis Août 2012.

A notre départ les 14 salles de classe étaient opérationnelles, permettant de faire fonctionner cette école de quartier d’environ 500 élèves, composés d’enfants de 6 ans jusqu’à de jeunes adultes.

Nous avons appris de ce projet l’importance de pouvoir former des personnes fiables sur place dans la maintenance des installations électriques. La formation de base aux métiers de l’électricité est une initiative que nous souhaitons mener dans d’autres projets.

Plus d’infos sur energy-assistance.org

 

KIN-MALEBO 1

 

Les partenaires rendent visite à l’une des familles des enfants vivants avec handicap à Kinsenso (RDC)

Les partenaires rendent visite à l’une des familles des enfants vivants avec handicap à Kinsenso (RDC)

Lors des préparatifs de la première mission en RDC en 2011 (voir projet Kalamu), les membres du Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) ont constaté que dans les bidonvilles de Kinshasa, un nombre non négligeable d’enfants et d’adolescents, pour la plupart orphelins ou livrés à eux-mêmes, souffrent d’handicap mental ou physique non pris en charge par des structures d’accueil telles que nous connaissons en Europe.

Ces enfants souffrent davantage du regard des autres et sont même souvent rejetés par leur propre famille.

Le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) a initié dès 2013 une aide ponctuelle pour une dizaine d’enfants handicapés, par une sensibilisation sur le terrain auprès des familles et une aide morale aux enfants handicapés. Cette aide s’est limitée à des visites dans les familles et un soutien primaire.

Ceci avec l’aide du ONG locale CIFDH/H, qui œuvre dans le secteur social à Kinshasa et qui dispose de quelques assistantes sociales, éducateurs, psychologues, corps médical.

Grâce aux échanges entrepris avec ces acteurs du terrain de l’association CIFDH/H, tous bénévoles, la problématique des violences physiques et sexuelles faites aux femmes dans les milieux défavorisés de Kinshasa a également été mise en lumière. Un travail immense reste à accomplir également dans ce domaine.  Des contacts ont été pris avec des associations locales sur le terrain, en manque de moyens.

Cette expérience a permis de comprendre les besoins, initier quelques initiatives et comprendre quels moyens seraient nécessaires pour remplir ces lourdes missions, toutes de longue haleine.

 

KINKOLE

 

Cercle de l’Espoir - Dunia en préparation de la mission sur le terrain à l’hôpital de Kinkole, à N’Sele (RDC)

Cercle de l’Espoir – Dunia en préparation de la mission sur le terrain à l’hôpital de Kinkole, à N’Sele (RDC)

Le projet consistait à sécuriser les équipements électriques d’un hôpital important dans la banlieue de Kinshasa en RDC. Il a été mené fin 2013, en partenariat avec Energy Assistance et le programme VACCI-PLUS (Rotary clubs) comme maître d’ouvrage.

L’Hôpital Général de Référence (HGR) de KINKOLE est situé dans une zone dense avec des bénéficiaires potentiels de plus de 20.000 habitants.

Le programme VACCI-PLUS, soutenu par les Rotary Clubs for Development, s’étale sur plusieurs années et consiste à poursuivre la réhabilitation de l’Hôpital Général de Référence (HGR) de KINKOLE, situé dans la zone de N’SELE, dans la banlieue de Kinshasa. Il s’agissait également de rendre le personnel local autonome.

A la demande du programme VACCI-PLUS, la mission Energy Assistance a consisté en la réhabilitation des équipements électriques critiques de l’hôpital. Le projet a été entièrement financé et supervisé par Energy Assistance. Le Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) a participé dans un rôle secondaire en tant que facilitateur des contacts locaux et les personnes clés, comme notamment les officiels, les responsables de l’hôpital et les responsables techniques de la société nationale d’électricité (SNEL).

Plusieurs visites sur le terrain, effectuées entre Mai 2011 et Mars 2012, ont permis de vérifier et de compléter les besoins, et de commun accord avec le programme Vacci-Plus (Rotary Belgique), il a été convenu de cibler les interventions sur 4 objectifs:

  • Stabiliser la tension pour une partie des équipements de l’HGR, afin de ne pas abîmer le matériel médical sensible aux variations de tension, et installer une armoire (TGBT) au départ des circuits secondaires, dans une cabine spécialement aménagée à côté de la cabine HT de la SNEL ;
  • Assurer la continuité de l’alimentation électrique par un système de secours pour les services identifiés comme ultra-sensibles aux interruptions de courant : les 2 blocs opératoires (service chirurgie générale et service gynéco-obstétrique) et la maternité ;
  • Refaire l’installation des tableaux généraux pour 4 circuits secondaires existants ainsi que les 2 nouveaux circuits de secours ;
  • Former le personnel technique local à la maintenance des installations électriques.

La mission s’est finalement déroulée en novembre 2013, et les 3 volontaires Energy Assistance, ont réalisé les installations suivantes :

  • Installation de régulateurs/stabilisateurs basse tension
  • Réalisation d’un circuit de secours pour les services ultra-sensibles par un système « no-break » + batteries (3000 W mode secouru avec 1h autonomie)
  • Installation de nouvelles armoires électriques
  • Pose de nouveaux câbles d’alimentation souterrains entre la cabine et la buanderie et le pavillon radiologique
  • Placement en cabine  d’un nouveau TGBT  et remplacement de la liaison du transformateur de la clinique
  • Câblage des circuits pour la buanderie et le pavillon de radiologie, dont les équipements.

Au final, même si quelques problèmes subsistent après la mission (écarts de tension, mise en place des équipements de radiologie), ce fut une mission réussie, mais  complexe en raison de la coordination entre les différents intervenants.

Les responsables du programme VACCI-PLUS sont globalement très satisfaits de l’intervention des experts d’Energy Assistance, pour preuve un extrait du message de M. Pierre Schoonheydt, Président des Rotary Clubs for Development:

La générosité est sans doute l’expression la plus belle de notre humanité. Et quand les compétences techniques et le savoir-faire des hommes la concrétisent, c’est le summum.

J’ai été tenu au courant jour après jour de l’intervention de vos collègues à l’Hôpital Général de Kinkolé; je peux vous affirmer qu’ils y ont réalisé un boulot formidable et de haute qualité, avec un sens du dévouement et une implication personnelle fantastique.

Aussi, je vous remercie du fond du coeur personnellement et au nom de notre ONG, et chacun des intervenants de GDF SUEZ, pour cet exemple d’humanité efficace.

Je vous prie de bien vouloir transmettre ces remerciements et nos vives félicitations aux collaborateurs concernés par cette réalisation ainsi qu’à la direction de votre Groupe.

 

Le chef de projet Olivier Callebaut a tenu à remercier également Dominique Keser, Xavier Delnoy, Jean-Benoit Debaisieux, le personnel d’ORES, Michel de Ligne, Eric Timsonet, responsable de la coordination du Transport Aérien pour le Cabinet du Ministre de la Défense, et son épouse Livina Lianza Callebaut du Cercle de l’Espoir – Dunia (CED) – et ses parents, ainsi que les autres chevilles ouvrières diverses et variées, pour leur contribution efficace sur ce magnifique projet !

Plus d’infos sur energy-assistance.org

Comments are closed.